Archives de l’auteur : admin

soierie03

Paire de fauteuils Louis XV à dos plat estampillés TILLIARD – Collection privée de la Galerie Gilles LINOSSIER

Notre niveau élevé d’exigence et le caractère pointu de nos connaissances nous permettent de travailler en collaboration avec des antiquaires de renom, sur du mobilier d’époque estampillé par les plus grands ébénistes.

Issu d’une grande famille de menuisiers, Jean Baptiste I Tilliard est reçu à sa maîtrise en 1717. Considéré durant le règne de Louis XV comme l’un des plus talentueux fabricant de sièges, il est nommé vers 1730 (peut-être prend-il la charge à la suite de son père) « menuisier ordinaire du garde meuble de la couronne » et exécute entre 1737 et 1739 trois des plus importants mobiliers du Château de Versailles dont l’appartement de la Reine, la chambre et le cabinet du Roi.

Il travaille pour la plus haute aristocratie, notamment pour la marquise de Pompadour ainsi que pour le Prince de Soubise à qui il livre de très nombreux ouvrages entre 1751 et 1756.

Source

32

Ensemble de canapés crapauds

Le fauteuil crapaud est un petit siège peu profond, trapu, épaté et très confortable grâce à son dossier bas à bosse qui épouse les courbes du dos.

Inventé durant la première moitié du XIXe siècle sous Louis-Philippe (1830-1848) et très largement à la mode sous Napoléon III, ce siège entre dans la catégorie des sièges à bois recouvert, c’est-à-dire que son bâti ou sa carcasse est entièrement garni de crin et d’étoffe.

 

hotel-de-brienne

L’Hôtel de Brienne

Un décor classique et raffiné pour lequel l’ATELIER DÉGUT a restitué le prestige des lieux, à l’image des hôtes qui fréquentèrent ce bureau. Avec le général de Gaulle, Georges CLÉMENCEAU est l’un des plus illustres personnages ayant résidé à l’Hôtel de Brienne.

Afin de restaurer l’atmosphère du bureau du « Tigre », l’ATELIER DÉGUT a sollicité la collaboration de soyeux Lyonnais pour la mise en fabrication de la passementerie, le tissage du lampas de la tenture murale et des rideaux aux motifs et aux couleurs de l’époque.

Logo-Progrès  Retrouvez l’article du Progrès en cliquant ici !

marquise1

A l’heure du thé

Classée au patrimoine de l’humanité : Lyon où se rencontrent la tradition et la modernité.

Située dans le quartier historique de Saint Jean, c’est dans cet écrin de style Renaissance que se loge, la pâtisserie « À la Marquise » qui s’est fait une spécialité de la tarte à la praline. C’est dans cet esprit que nous avons dessiné tout en rondeurs et habillé de velours vert les chaises du salon, contribuant ainsi à créer une ambiance intimiste et douce tout en apportant une touche contemporaine de par la modernité des lignes de la chaise.